Je viens d'avoir la mauvaise idée de relire mon blog. Je dois vous avouer que j'ai supprimé certains passages, quelques photos.

J'ai ressenti le même malaise que celui que j'éprouvais lorsque ado, je relisais mon journal... Me retrouver fâce à moi-même et éprouver une certaine gêne/honte, se trouver si immature. La seule différence entre aujourd'hui et hier, c'est qu'avant, je m'interdisais d'arracher les pages,  j'assumais ce que j'étais. A présent, cela semble plus compliqué.